Rechercher

Entretien avec une infirmière en pratique avancée

un nouveau professionnel de santé habilité à vous suivre en collaboration avec votre néphrologue


Le centre de néphrologie du Lez et le centre d'hémodialyse Nephrocare Languedoc Roussillon vont accueillir à partir de Janvier 2022 une Infirmière en Pratique Avancée (IPA) : Sabina Thiaumond, qui répond à quelques questions concernant son métier, son parcours et la plus-value que peut apporter ce nouveau professionnel de santé aux patients atteints d’insuffisance rénale chronique.


Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est une Infirmière en Pratique Avancée ?

Comme vous avez certainement pu le constater, la prise de rendez-vous avec une spécialiste comme un néphrologue n’est pas chose aisée. En effet la population augmentant, le nombre de spécialistes n’est plus suffisant pour assurer une prise de rendez-vous rapprochée.

C’est pourquoi la loi santé 2018 a prévu un nouveau corps de métier permettant d’assurer le suivi des patients présentant une pathologie chronique stabilisée : les Infirmiers en Pratique Avancée.

Ces infirmiers ont un minimum de 3 ans d’ancienneté et effectuent 2 années d’études supplémentaires pour acquérir des compétences qui se rapprochent des compétences médicales dans la prise en charge de patients atteints de pathologies chroniques stabilisées comme l’insuffisance rénale chronique.


Pourriez-vous nous présenter votre parcours ?

Je suis infirmière depuis 2010. J’ai tout d’abord travaillé 6 ans dans le service de diabétologie du CHU de Montpellier où j’ai appris à prendre en charge des patients atteints de pathologies chroniques.

La prise en charge de ces patients nécessite un suivi et un accompagnement particulier, ce qui m’a beaucoup plu. J’ai énormément appris de cette expérience, notamment par les patients eux-mêmes.

Au bout de 6 ans j’ai ressenti le besoin de changer de service afin d’apprendre à travailler auprès de patients atteints d’une autre pathologie chronique. J’ai donc décidé d’aller travailler dans le service de néphrologie transplantation du CHU de Montpellier. J’ai découvert un autre aspect de la pathologie chronique auprès des patients insuffisants rénaux chroniques et/ou transplantés rénaux. Au bout de deux ans j’ai voulu aller plus loin dans ma pratique et pouvoir apporter plus aux patients. Je me suis alors lancée dans la formation d’Infirmière en Pratique Avancée en parallèle de mon exercice dans le service de néphrologie transplantation du CHU de Montpellier.

J’ai terminé ma formation en septembre 2020 et j’ai continué mon activité d’infirmière au CHU de Montpellier jusqu’en Décembre 2021, le temps de monter mon projet d’Infirmière en Pratique Avancée à NephroCare. Ce projet verra le jour en Janvier 2022 et je suis vraiment impatiente d’avoir le retour des patients !


Quelles sont vos missions auprès des patients insuffisants rénaux chroniques ?

Je ne peux prendre en charge que des patients insuffisants rénaux chroniques stabilisés sur le plan clinique et sur le plan biologique, comme le veut mon décret de compétences.

Pour ces patients stabilisés, je peux assurer le suivi en étroite collaboration avec leur néphrologue référent. Les consultations se déroulent de la même manière qu’avec le néphrologue : discussion, examen clinique, adaptation et renouvellement de vos ordonnances, prescription d’examens nécessaires à votre suivi.

Mais l’Infirmière en pratique avancée dispose d’un temps de consultation privilégié (du fait du système de quotation (facturation) qui diffère de celui des médecins) ce qui lui permet de faire le point avec vous, sur différents éléments de votre quotidien (logement, situation sociale, vécu de la maladie, observance et besoins en éducation thérapeutique, difficultés du point de vue alimentaire…) et de vous orienter au mieux selon vos besoins.


Quelle est la plus-value d’une Infirmière en Pratique Avancée pour les patients insuffisants rénaux chroniques ?

La création de ce nouveau corps de métier permet de libérer du temps médical afin que les patients puissent bénéficier d’un suivi optimal adapté à leur situation de santé : si la pathologie chronique du patient est stabilisée, alors ce dernier peut bénéficier du suivi avec l’infirmière en Pratique Avancée. Cela permet de libérer du temps médical pendant lequel les néphrologues pourront voir de nouveaux patients (ce système diminue le temps d’attente pour une première consultation), ou voir en urgence les patients qui le nécessitent.

Comme je le disais précédemment, l’Infirmière en Pratique Avancée dispose d’un temps de consultation privilégié lui permettant d’accompagner et d’orienter le patient selon ses besoins et ses attentes.

De part sa formation complémentaire elle est en capacité de réaliser des activités d’orientation, d’éducation, de prévention ou de dépistage auprès du patient.

Elle est, de plus, un interlocuteur privilégié qui peut faire le lien entre les différents acteurs du parcours de santé. Elle reste en lien constant avec le néphrologue ce qui permet d’éviter les pertes d’informations et les répétitions.


Comment peut-on prendre rendez-vous avec vous ?

Lorsque vous voyez votre néphrologue, vous pouvez aborder avec lui votre souhait de me rencontrer. Si votre néphrologue estime que votre situation clinique et biologique le permet (cette notion de stabilité dont je parlais lors d’une question précédente) alors il en informe la secrétaire qui vous programmera une consultation avec moi.

Si vous souhaitez prendre vous-même rendez-vous, vous pouvez appeler le secrétariat au 04.67.10.15.35 ou m’envoyer un mail à l’adresse sabina-thiaumond@fmc-ag.com. Je vous recevrai alors en consultation où nous ferons le point sur votre situation afin de déterminer si vous pouvez oui ou non bénéficier du suivi par une IPA.